Gérard Barray hier, aujourd\'hui et demain

Gérard Barray hier, aujourd\'hui et demain

La douceur des après midi tristounets

0 appréciations
Hors-ligne
Que faire lorsque l'on a une double entorse (cheville-chenou) ? Simplement repartir en enfance et regarder Scaramouche - vive les DVD et pour parfaire le tout se faire un pain au chocolat sur un appareil à croque monsieur l'étoile des années 60 (celui que l'on mettait sur la cuisinière à charbon et maintenant sur le gaz) et là regression totale, j'ai moins de 10 ans et je suis amoureuse du héro. En 6 semaines d'arrêt je me suis partir en mer avec Surcouf, je me suis pamée avec d'Artagnan. Merci Monsieur Barray j'aimerais vous rencontrer comme une midinette
Patounette


Bienvenue sur le forum !

Je crois que les petites filles des années 60 étaient nombreuses à être gentiment amoureuses des héros incarnés par Gérard ! Ils correspondaient tous à nos rêves de beaux chevaliers plein de courage et de panache et c'est toujours agréable de savoir retrouver ses 10 ans et ainsi son âme d'enfant...
amicalement
Donatienne

Chère Patounette, Donatienne et les aurtres parmi nous qui voudrions revenir vers notre âge primeur. J´en ai 62 et dès que je mets mon DVD avec Trois mousquetaires, je ressens toujours pareil: mon grand amour pour ce d´Artagnan, ce Gérard qui m´avait fait l´exemple de l´homme pour la vie ( et je l´ai retrouvé aujourd´hui tel que je l´imaginais!) et qui a causé mon grand amour pour la France et la langue quele je redécouvre de ces jours.
Vous avez indiqué par le mot précieux le sentiment que nous avons toutes- ( et tous, probablement, il y a aussi les hommes) pour notre cher Gérard. Et c´est grâce à notre chère Donatienne qui en fait autant pour nous par ce blogue et d´autres! Amitiés à tous,
Milène de Prague, bien lointaine de chez vous.....

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres